Les Crystals, ou Bee Shrimps


L'histoire commence en 1996 quand l'éleveur japonais Hisayasu Suzuki découvre au sein de sa population de Bee Shrimps des specimens rouges et blancs, issus d'une mutation spontanée : des  individus que l'on ne trouve pas à l'état naturel car leurs couleurs trop vives attirent

l'oeil des prédateurs. Ces belles crevettes deviennent alors les parents de la sélection "Crystal Red Bee Shrimps".


On distingue les Crystal Red (CRS, pour Crystal Red Shrimps, ou Red Bees), qui sont rouges et blanches, et les Crystal Black (CBS, pour Crystal Black Shrimps, ou Black Bees), où le rouge est remplacé par du brun très sombre. Dans certains pays ce sont les Crystal les plus blanches qui sont recherchées, alors que dans d'autres régions on préfère au contraire une importante teneur en rouge. Apparemment, une Crystal Blue aurait  été sélectionnée très récemment par Mr. Wong en Suède à partir de la Crystal Black mais nous n'en savons pas plus pour l'instant.


Exactement comme c'est le cas pour les carpes koï, les Crystals sont classées selon leur patron de coloration, ou plutôt selon la répartition du blanc et de la couleur. Les anglophones et francophones utilisent un système nomimal, à l'aide de lettres et de noms propres, et les germanophones utilisent surtout une notation numérique, allant de K0 à K14, créée par les frères Logemann pour plus de clarté.

Black Bee K10 (Chris Lukhaup)

Red Bee K12 (Chris Lukhaup)

Black Tiger

Grade C (K0 à K2)

La crevette ne présente presque pas de blanc, le reste du

corps est rouge. A ne pas confondre avec la "Crystal Super

Red", car le rouge et le blanc ne sont pas uniformes ni

entièrement opaques.


Grade B (K2 à K4)

La crevette présente 4 bandes blanches.


Grade A (K4)   

La crevette présente 3 bandes blanches.


Grade S "Tigertooth" (K6)

La partie rouge forme une dent de tigre ("tigertooth" en anglais).


Grade S "V-Band" (K6)

La partie rouge forme un V.


Grade S "Hinomaru" (K8)

La tache rouge au centre du dos est de forme ronde.


Gade SS "Double Hinomaru" (K8)

La crevette présente deux taches rouges en forme de cercle sur le dos.


Grade SS "No Entry" (K10)

Comme une Double Hinomaru mais avec un trait blanc au milieu de la tache ronde dorsale, semblable à un signe "sens interdit" ("no entry" en anglais).


Grade SS "Half Moon" (K10)

La tache au milieu du dos a une forme de croissant de lune.


Grade SS "Little Lips" (K10)

La tache dorsale ressemble à un dessin de lèvres.


Grade SSS "Mosura" (K12)

La crevette ne présente pas de tache au milieu du dos, mais seulement sur le céphalothorax et à la base de la queue.


Grade SSS "Mosura Crown" (K12)

Comme la Mosura mais avec un dessin de couronne sur le céphalothorax.


Grade SSS "Mosura Heart" (K12)

Comme la Mosura, mais vu de haut, la bande rouge du céphalothorax prend une forme de coeur.


Grade SSS "Mosura Flowerhead" (K14)
Comme la Mosura, avec un dessin fleuri sur le céphalothorax.


Grade SSS "Mosura Lightning" (K14)

Comme la Mosura, sauf que le rouge prend la forme de petits éclairs.


Super Crystal Red

Cette crevette est presque totalement rouge, avec quelques lignes blanches.


Les Pure Lines : mythe ou réalité ?


En juillet 2011, l'éleveuse allemande Imke Jungjohann faisait le point dans son blog Shrimpsider sur la polémique concernant ce qu'on appelle les Pure Lines ou PL ("lignées pures"). Les "vraies" Pure Black et Pure Red sont des Crystal Black ou Crystal Red qui n'ont jamais été croisées avec des Snow. Leurs gènes sont donc homogènes, et les juvéniles ressemblent toujours à leurs parents. Les PL font la fierté de leurs acquéreurs, car le blanc de leur livrée est exceptionnellement pur et très opaque. Quelques éleveurs asiatiques internationalement reconnus vendent des PL.


Voilà les plus célèbres :

NSK – Nishikiebi (Japon)

HKT – Hakata (Japon)

MFF – MunEchika Fish Farm (Japon)

Benibachi (Japon)

Crimson (Japon)

ASSA – (Shrimp Breeder Association Asia)

Ebi999 (Taiwan)

Yuken (Taiwan)


Cependant, il faut faire attention : ca n'est pas parce qu'un éleveur reconnu vend des Pure Lines que ses crevettes sont automatiquement dépourvues des gènes Snow. Malheureusement, leur patrimoine génétique ne se voit pas à l'oeil nu, comme on peut par exemple le constater avec les Taïwan Bee Mixte (voir plus loin dans ce chapitre), qui, bien qu'étant porteuses des gènes Taïwan Bee, ressemblent trait pour trait à des Crystals.


Les PL sont très onéreuses. Beaucoup d'éleveurs se ruent sur ces lignées afin de gagner une bonne réputation en montrant qu'ils ont des invidus purs dans leur élevage (et qu'ils ont les moyens d'en acquérir). L'appât du gain est parfois l'unique motivation pour certains d'entre eux.

Mais, si vous achetez chez ces vendeurs des crevettes issues de PL  - et donc des PL qui ne viennent pas de chez l'éleveur original - s'agit-il toujours de Pure Lines ? Est-il légitime de les vendre sous cette appellation officielle ? Les acheteurs ne pourront pas avoir la réponse avant une ou deux génération, en voyant la qualité de la progéniture de leurs crevettes. Il convient donc de faire attention et de se renseigner avant tout achat. Malheureusement, à partir du moment ou un éleveur reconnu vend des vraies Pure Lines, il n'a plus aucun contrôle sur ces crevettes, et n'importe qui peut vendre n'importe quoi sous son label.


Pour finir, il faut rappeler que la plupart des Pure Lines sont difficiles à maintenir, étant donné que leur patrimoine génétique est très restreint. Seuls les éleveurs très expérimentés et dotés d'importants moyens techniques peuvent parvenir à obtenir un taux de survie plus ou moins acceptable. De plus, il faut s'y connaître en génétique et savoir reconnaître des malformations rédhibitoires.

Source : http://shrimpsider.wordpress.com/2011/07/13/discussing-the-purity-of-line-breeding/




Lire aussi :


Caridina cantonensis : l’espèce
Les Snows (Golden Bees) et leurs grades

Les Tigers et leurs grades, et les Tiger Bees (TiBees)

Les Taïwan Bees (et leurs grades) et les Taïwan Bees Mixtes (TWBMXT)

Un peu de génétique

Red Bee SS (Chris Lukhaup)

Source : Garnelenblog.de

Peut-on mélanger les grades et les couleurs ?


Si vous maintenez des Crystals pour l'aspect esthétique uniquement, vous pouvez mélanger autant de grades que vous le voulez. Mais si vous en faites l'élevage ou la vente, il est préférable de séparer les grades, afin de ne pas "diluer" vos souches et de diffuser des specimens "non purs". Il serait dommage par exemple de mettre les très coûteuses Mosura avec de simples grades C, car au fil des générations, vous perdriez toutes les qualités des Mosura pour obtenir des crevettes quelconques. Et si vous mélangez des Crystal Red et Crystal Black, vous risquez de vous retrouver avec des crevettes dont les couleurs ne sont plus ni rouge ni noir mais plutôt brun orangé. En revanche on dit souvent que mettre des Snow avec des Crystals fait augmenter le grade de ces dernières, ou plutôt de leurs descendants. Mais il faut être très patient car cela peut prendre plusieurs années. De plus, au fil des générations, cela atténue l'intensité du blanc chez les Snow.